Rien ne va plus entre Sophie Marceau & Richard, et entre Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal; le Covid sauve Loana, Marc Lavoine sauve Line; le fils de Céline Dion se prend pour un bad boy; Laeticia Hallyday fait d’étranges cadeaux à Jade & son boyfriend | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Revue de presse people du 15 mai 2021.
Revue de presse people du 15 mai 2021.
©

Revue de presse people

Rien ne va plus entre Sophie Marceau & Richard, et entre Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal; le Covid sauve Loana, Marc Lavoine sauve Line; le fils de Céline Dion se prend pour un bad boy; Laeticia Hallyday fait d’étranges cadeaux à Jade & son boyfriend

Mais aussi Gwyneth Paltrow s’est pochtronnée tout le confinement, Meghan Markle continue les bourdes et Ben Affleck et Jenifer Lopez reforment les Benifer.

Crise de couple en direct pour Sophie Marceau. En couverture de Voici, l’actrice apparait en larmes, visiblement très atteinte par une dispute. Son compagnon depuis un an, le directeur de théâtre Richard Caillat aurait claqué la porte et rejoint Marseille précipitamment, laissant notre pauvre « Vic », s’épancher des heures au téléphone, assise sur la pas d’une porte, à même la rue. Bien entendu, on ne sait rien des raisons de l’orage, ni si les conséquences sont définitives, mais sa tristesse, bien réelle, donne envie d’appeler un grand frère…
Autre rue, autre couple en crise : Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg. Dans Public, comme dans une scène de film, Monsieur s’en va, d’un pas déterminé, le regard noir, pendant que Madame, reste un peu en retrait, râlant, exprimant sa colère. Leur sortie sur les trottoirs du 6ème arrondissement parisien, n’a, et c’est peu de le dire, pas l’air bien fun, les mines sont renfrognées et les distances, covidiques. Mais un couple qui dure depuis 30 ans, a sûrement tous les ressorts pour colmater les fissures. Public rappelle d’ailleurs, que les deux acteurs ne vivaient plus sous le même toit depuis 7 ans, puisque Charlotte s’était exilée à New-York. Le retour de la colloc’ à 50 ans, c’est sûr, ça doit être coton !
Bill, Mélinda et Jeffrey sont dans un bateau… Jeffrey tombe à l’eau, qu’est-ce qui reste ? La théorie qui veut que c’est la relation entre l’(ex)-homme le plus riche du monde et le pédophile américain qui a fait capoter le mariage. Dès 2019, les entrevues entre les deux hommes sont connues, et le fondateur de Microsoft avoue avoir fréquenter le délinquant pour affaires, et que c’était une erreur de jugement. Mélinda engage la procédure à cette période. Les pourparlers ont donc duré deux ans. Après l’annonce la semaine dernière, les hebdos passe leur relation à la moulinette : la rencontre, les années heureuses, les enfants, la fondation… Un couple posé, stable, plus que prévenant, voire  complètement « control freak », exemple à l’appui : un alinéa du contrat de mariage imposé par Bill impose qu’il puisse continuer officiellement à voir son ex. Et les modalités sont très précises : un long week-end par an. Ah, Bill Gates, ce mustang torride !
Laeticia Hallyday achète du pshit à ses enfants ! Enfin, Closer a l’air de le penser. Le magazine a croisé la veuve de Johnny, dans les rues de Los Angeles, et sur une photo on la voit donner un petit paquet rouge à Michael Sean, le petit-ami - ou colocataire, on se sait jamais très bien, de Jade. Ledit petit paquet sort d’un magasin spécialisé dans les produits dérivés du cannabis, devant lequel on voit Laeticia faire la queue. Bon, il pourrait simplement contenir les mêmes chaussettes que Puff Daddy : rappelez-vous, un modèle blanc sous le genou, motifs « Feuilles de Ganja géantes », glissés élégamment dans ses claquettes de piscine. Ce serait un super cadeau aussi, non ? Lors de cette virée, avec Jade, Joy et Jalil Lespert, bien sur, Laeticia s’est également offert un nouveau tatouage. Impossible de savoir ce qu’il représente, car il est couvert d’un film de protection. « Interdit d’interdire » ? « Legalize It » ? Les paris sont ouverts.
Loana la survivante : trois arrêts cardiaques, un coma de 4 jours à cause du COVID, les over-doses, le côté obscur de la force, c’est terminé, elle le promet (encore une fois). La starlette a envoyé à Closer, quelques photos d’elle sur la plage, dans le sud. Souriante, calme, seule avec son chien, comme une carte postale. Au dos, on peut lire qu’elle va bien, qu’elle va s’installer à Cannes et qu’elle va devenir directrice artistique d’un cabaret à la rentrée. Cette dernière hospitalisation aura peut-être le mérite de la sevrer de ses consommations toxiques. En tout cas, comme dans un cycle infini et infernal, la première des lofteuses est revenue sur le plateau de Cyril Hanouna, montrer sa tête et son spleen. Et cette fois, le moment de télé est venu grâce à son ex-collègue Steevy. Entré dans la télé-réalité en même temps qu’elle, ils ne se parlaient plus depuis des années. Il a enfin pu lui témoigner son affection, la larme à l’oeil et la voix chevrotante : « Quand on tient à quelqu’un, ça fait mal d’être rejeté ! ». Bé oui ! 
Meghan Markle, reine de la bourde. La pauvre épouse du Prince Harry n’en finit plus de distribuer les bâtons pour se faire battre. Dernier fagot mis à disposition : un conte pour enfant qu’elle sortira après la naissance de son deuxième enfant, dédicacé à son mari et qui glorifie les relations père-fils. Premier coup infligé par les commentateurs : Non, Meghan Markle qui a tout fait pour distendre les relations entre le Prince Charles et son fils, et qui elle-même ne parle plus à son propre père depuis des années, n’est pas la mieux placée pour donner des leçons sur ce thème. Deuxième coup, déjà un peu plus mérité : le livre est signé « Meghan Markle, Duchess of Sussex ». Après un déballage aussi énorme sur le canapé d’Oprah Winfrey sur les traumatismes que la Firme lui a fait subir, il ne fallait pas avoir froid aux yeux, quand même. Et puis, un troisième coup, auquel Gala et Public participe : son livre serait plagié d’un autre conte pour enfant, « the boy on the bench », sorti il y a trois ans. Mais Voici de son côté, rétablit les faits, rapportant que l’auteure elle-même, a volé au secours de Meghan : « ce n’est ni la même histoire, ni le même thème que mon livre ».
René-Charles, les bateaux qui coulent et les balades sucrées, très peu pour lui. Le fils ainé de Céline Dion veut être un badass et devenir rappeur ! Problème : un manque de crédibilité que n’ont pas manqué d’épingler les critiques. Solution : « RC Angelil » s’est acheté toute la panoplie pour faire plus vrai. Un tatouage, une barbe, un pantalon baggy, des baskets collector, une énorme voiture à 280.00 euros. Et le talent, ça coûte combien ?
Gwyneth Paltrow est une pochtronne. Mais rassurez-vous, comme tout ce que touche ce gourou de la vie saine, son aveu sent l’iode d’une séance de surf sur la plage de Malibu : la bombe blonde de 48 ans a avoué avoir picoler 7 nuits sur 7 pendant tout le confinement à raison de deux cocktails à chaque fois. Un Buster Paltrow, nommé en hommage à son grand-père : du sirop d’érable, du citron, et… du whisky de quinoa. Vous sentez les embruns ? En plus de cette consommation répréhensible, l’actrice aurait aussi abusé des pâtes et pain, augmentant ainsi (selon elle) considérablement son tour de taille… Closer nous dit « heureusement, elle va trouver son mode de vie ultra diet ». Et si, au contraire, elle devenait le gourou du régime « Avec » : avec gluten, avec lactose, avec sauce et avec Buster Paltrow ? Oh oui, oh oui !
« L’Elysée à la plage » : c’est un recueil croustillant des habitudes de nos présidents en vacances, dont Gala a eu la bonne idée de se faire l’écho. On y apprend pêle-mêle que, depuis un balcon du fort de Brégançon, Jacques Chirac, nu comme un ver, épiait à la jumelle le yacht de Michael Schumacher, notamment parce qu’il y accueillait de très jolies femmes. Que l’année dernière, Emmanuel Macron s’est fait taillé un short par le Sunday Times, qui légendait une photo du French President, conduisant un jet ski, avec Brigitte en porte-bagage : « Emmanuel Macron tente de résoudre les problèmes du monde, assis sur son jet ski ». Que Nicolas Sarkozy, de son côté, avait choisi, alors qu’il est en vacances chez sa femme au Cap Nègre, de régler les problèmes de tout à l’égout du voisinage, en faisant irruption à l’AG des co-propriétaires. Que Valérie Giscard D’estaing, lui, piqué de ne pas avoir de court de tennis, s’incrustait régulièrement chez son voisin pour taper la balle. Et encore que De Gaulle, en plein mois d’Aout, était accro à Intervilles, au point d’écourter une entrevue avec Adenauer. Les deux chefs d’état avaient fini tous les deux devant le poste, applaudissant des deux mains, les courses de vachettes. SAVOUREUX !
Et pour finir, Quentin Tarantino, Madonna et Meryl Strip ont un QI supérieur à 140, Will Smith se trouve trop gros, du coup il lance un programme minceur, Ben Affleck et Jennifer Lopez seraient vraiment à nouveau ensemble : ils sont partis, main dans la main, en jet dans le Montana, faire un break dans le chalet de l’acteur. Un plat réchauffé 17 ans après la rupture, donc. Marc Lavoine a poussé sa femme a écrire sur son parcours, son passé, et le résultat est inestimable : la jeune femme s’est ainsi libérée de l’anorexie. Ines de la Fressange passe en mode Bodin’s : habituellement toujours chic et bien repassée, la muse de Karl Lagarfeld s’est postée en mémé sur Instagram : des bigoudis, des lunettes et une blouse « sortie d’hopital ». La tendance « No make up », c’est cool, mais pas obligée de s’auto-flageller, non plus ! 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !