TF1 devrait racheter M6 et RTL | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Le logo de la chaîne de télévision TF1.
Le logo de la chaîne de télévision TF1.
©LIONEL BONAVENTURE / AFP

Révolution télévisuelle ?

TF1 devrait racheter M6 et RTL

Selon des informations du Figaro et du Point, après plusieurs semaines de négociations, le groupe Bouygues et sa filiale TF1 devraient annoncer le rachat de 30% du groupe M6.

Le groupe Bouygues et sa filiale TF1 vont racheter 30% des titres du groupe M6 mis en vente par l'allemand Bertelsmann, selon des informations du Point et du Figaro. Le groupe Bertelsmann va conserver toutefois 16 % du capital pour faciliter les négociations auprès de l'autorité de la concurrence. Le solde restera coté en Bourse.

Nicolas de Tavernost, actuellement président du directoire du groupe M6 resterait dans le nouvel ensemble en tant que Chairman, et le pilotage serait confié au groupe TF1.

Rien ne pourra être effectif avant 18 mois, le temps de négocier ce rapprochement avec l'autorité de la concurrence.

Cette étape va bouleverser et remodeler le paysage audiovisuel français. Le rapprochement entre le leader de la télévision gratuite privée TF1 avec le numéro 2, M6, pourrait soulever de nombreuses inquiétudes, notamment pour l'écosystème publicitaire.

En 2020, le groupe TF1 a réalisé 1,41 milliard d'euros de recettes publicitaires quand M6 en réalisait 830 millions.

En réunissant les deux entités, le nouvel ensemble contrôlerait donc plus de 70 % du marché publicitaire télévisuel français.

Thomas Rabe, le PDG de Bertelsmann souhaiterait en réalité concrétiser ce mariage entre M6 et TF1 afin de bâtir un nouvel ensemble capable de résister à la vague des plateformes de streaming vidéo comme Netflix ou Disney+.

L'annonce du rachat de M6 et RTL par TF1 doit être officialisée dans la matinée de ce mardi, selon les informations du Point et du Figaro. 

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !