Le jaune d'œuf et le tabac, même combat ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
"Manger un jaune d'œuf nuit gravement à votre santé". Lirons-nous bientôt ce genre de slogan sur les boites d'oeufs ?
"Manger un jaune d'œuf nuit gravement à votre santé". Lirons-nous bientôt ce genre de slogan sur les boites d'oeufs ?
©Flickr / pm12dindin

Santé

Le jaune d'œuf et le tabac, même combat ?

Le jaune, partie la plus grasse de l'œuf entraîne un risque d'athérosclérose.

"Manger un jaune d'œuf nuit gravement à votre santé et à celui de votre entourage". Peut-être lirons-nous bientôt ce genre de slogan sur les boîte d'œufs. Car selon une étude canadienne, la consommation de leurs jaunes pourrait s'avérer aussi dangereuse que la fumée de cigarette.

Le docteur David Spence, de la Western University a étudié les conséquences de leur consommation sur un panel de 1 231 hommes et femmes âgés en moyenne de 61,5 ans. Chaque patient est fumeur et mangeur d'œufs. David Spence a observé par échographie la formation de plaques graisseuses dans l'artère carotide, qui irrigue le cou. Il en a conclu que cette partie grasse de l'œuf induit un risque d'important d'athérosclérose. Au fur et à mesure, l'amas de graisse bouche la paroi des artères, ce qui, à long terme, peut amener à un infarctus ou un accident vasculaire cérébral.

Pour une consommation supérieure à trois œufs par semaine, la formation de ces plaques graisseuses s'accentue fortement à partir de 40 ans. Pire, une forte consommation d'œufs -200 par an- conduirait à une concentration de plaques équivalente à 2/3 de celle liée au tabagisme.

La cause de ce risque est lié à la forte concentration de cholestérol dans les œufs. "Nous savons depuis longtemps qu’un taux élevé de cholestérol augmente les risques de maladies cardiovasculaires, explique le Dr David Spence. Les jaunes d’œufs sont riches en cholestérol et pour les diabétiques un œuf par jour peut multiplier par deux, et même parfois par cinq, les risques coronariens". Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) les facteurs aggravants pour le développement d’athérosclérose sont les excès de cholestérol et le tabac, mais aussi l’obésité ou le stress.

Malgré tout, les œufs ne sont pas seulement les vilains petits canards de l'alimentation, ils contiennent aussi des protéines, oméga-3, vitamines et antioxydants.

Lu sur Métro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !