La dette publique augmente de 51,6 milliards d’euros pour s'établir à 97,5% du PIB | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La dette publique augmente de 51,6 milliards d’euros pour s'établir à 97,5% du PIB
©Reuters

Un peu plus lourde

La dette publique augmente de 51,6 milliards d’euros pour s'établir à 97,5% du PIB

Ce sont surtout les dépenses de l'Etat et de la sécurité sociale qui expliquent cette forte hausse.

Elle grimpe inexorablement. La dette publique française vient d'atteindre un nouveau record à 2 089,4 milliards d'euros au premier trimestre 2015, selon l'Insee. Cela représente donc 51,6 milliards d’euros de dette supplémentaire, là aussi un record pour François Hollande. La France s'approche dangereusement de la barre symbolique d'une dette équivalente à son PIB. Pour l'instant, ce chiffre s'est établi à 97,5%.

Dans les détails, l'Etat a alourdi sa dette 1 610,2 milliards d'euros  à 1 647,3 milliards d'euros en un trimestre. De la même façon, les dépenses de sécurité sociale ont bondi et leur dette est passée de 216,8 milliards d'euros à 232,6 milliards d'euros. En revanche, les collectivités locales ont rempli leur contrat : leur dette s'est légèrement amoindrie.

C'est une mauvaise nouvelle pour le gouvernement alors qu'un semblant de reprise pointait son nez. Si l'exécutif avait bien prévu une augmentation de la dette, il tablait sur une hausse 96,3% pour ce premier trimestre. En revanche, ce chiffre devrait finir par ralentir et diminuer l'année prochaine, selon les prévisions européennes. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !