En 2020, les contrôles fiscaux ont été moins nombreux à cause de la pandémie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
En 2020, les contrôles fiscaux ont été moins nombreux à cause de la pandémie
©

Loupé

En 2020, les contrôles fiscaux ont été moins nombreux à cause de la pandémie

En 2020, l'État a récupéré 7,8 milliards d'euros suite aux contrôles contre 11 milliards en 2019.

Le fisc français a pâti de la pandémie avec ses différents confinements. L'État a récupéré l'année dernière moins d'argent qu'en 2019 à la suite de contrôles fiscaux mais Jérôme Fournel, directeur général de la DGFIP, signale au Monde que « Malgré la crise, les résultats [du contrôle] restent au niveau de 2018 ». 

17 % des objectifs fixés par l'administration fiscale ont été retardés en raison de la crise sanitaire, mais le rapport indique tout de même que 33 % de ces objectifs ont été dépassés. 

Dans un rapport de la DGFIP, on apprend aussi que les crédits de TVA ont été importants au début de la crise. Ils sont passés de 4,8 milliards d'euros en 2019 à 8,4 milliards en 2020.

Aujourd'hui, malgré l'amélioration de la situation économique, la DGFIP est toujours sollicitée pour l'indemnistation des coûts des entreprises et le système non automatisés reste très chronophage expliquant peut être pourquoi certains contrôles fiscaux ont du être mis de côté. 

 

 

 

À Lire Aussi

Quelle efficacité des aides et exonérations fiscales ? Voilà pourquoi personne ne sait vraiment répondre
Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !