Covid-19 : la situation est "extrêmement grave" aux Antilles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Un patient Covid-19 au CHU de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, le 6 août 2019.
Un patient Covid-19 au CHU de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, le 6 août 2019.
©Cedrick Isham CALVADOS / AFP

Chiffres inédits

Covid-19 : la situation est "extrêmement grave" aux Antilles

La crise sanitaire liée est "extrêmement grave" aux Antilles avec des taux d'incidence "jamais connus" en France, a déclaré le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, avant de se rendre ce mardi sur place. Après la Martinique, la Guadeloupe pourrait également faire l'objet d'un reconfinement plus strict.

"La situation est extrêmement grave", a assuré le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu. "Ce sont des taux d'incidence que l'on n'a jamais connus dans tous les territoires de la République confondus", a-t-il ajouté.

Le ministre prévient qu'il faudra "durcir les mesures de freinage tant il y a urgence". La décision devrait être prise mercredi, après avoir consulté les élus locaux et assisté à distance à un Conseil de défense sanitaire présidé par Emmanuel Macron en visioconférence.

La Martinique est soumise à un confinement partiel depuis le 30 juillet et entamne ce mardi une seconde phase de confinement, plus strict.  Sont fermés les commerces (sauf les commerces alimentaires et les pharmacies), les locations saisonnières et les hôtels (sauf pour l'accueil de professionnels et résidents), les lieux de culture et de loisir dont les plages. Les déplacements restreints à un kilomètre maximum autour du domicile, contre 10 km jusque-là. Les touristes sont invités à quitter l'île.

Le territoire est peu vacciné (22% de la population a reçu une première dose) et le variant Delta représente 40% des contaminations. Le taux d'incidence s'est envolé à 1.162 cas pour 100.000 habitants, selon l'Agence régionale de Santé, contre 225 pour 100.000 habitants en France.

En Guadeloupe, un confinement partiel en journée et un couvre-feu strict en vigueur de 20h à 5h a été instauré face à une situation sanitaire alarmante. Ce confinement pourrait bientôt se durcir.

Face à l'afflux de patients, les deux îles ont procédé début août aux premières évacuations de patients vers des hôpitaux de l'Hexagone. 

Les Antilles françaises vont de mal en pis car une tempête tropicale menace la Guadeloupe et la Martinique, placées en vigilance jaune mardi par Météo France.

Europe 1 avec AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !