Congrès du RN : Marine Le Pen a été réélue à la tête du Rassemblement National, Jordan Bardella est désigné « premier vice-président » du parti | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen s'exprime sur scène lors d'un congrès du Rassemblement National à Perpignan, le 4 juillet 2021.
Marine Le Pen s'exprime sur scène lors d'un congrès du Rassemblement National à Perpignan, le 4 juillet 2021.
©RAYMOND ROIG / AFP

Route vers 2022

Congrès du RN : Marine Le Pen a été réélue à la tête du Rassemblement National, Jordan Bardella est désigné « premier vice-président » du parti

Marine Le Pen a été réélue avec 98,35% des voix des adhérents, selon les résultats du scrutin, proclamés dimanche lors du congrès du parti à Perpignan. Jordan Bardella a été désigné premier vice-président du mouvement et reprendra les rênes du RN en septembre, le temps de la campagne présidentielle.

 Marine Le Pen a été réélue, ce dimanche 4 juillet, à la présidence du Rassemblement National pour un quatrième mandat. Selon les résultats du scrutin dépouillé jeudi et proclamés dimanche au congrès du parti à Perpignan, Marine Le Pen a été élue à 98,35% des voix des adhérents.

Marine Le Pen devrait temporairement quitter la présidence du parti à l'automne prochain afin de se consacrer pleinement à la présidentielle. Le parti fait le pari que les électeurs RN se mobiliseront à nouveau pour la présidentielle de 2022.

Lors de ce congré, Jordan Bardella a été désigné ce dimanche « premier vice-président » du Rassemblement national. Il prendra la tête du parti et assurera l’intérim pendant la campagne présidentielle, selon la nouvelle direction du RN.

Le passage de témoin officiel aura lieu à la rentrée politique du RN prévue en septembre. Les militants du parti ont voté samedi un changement de statuts qui permet cette présidence par intérim « pendant 12 mois ». Dans ce cas, le président du parti est remplacé par le vice-président et, s'il y en a plusieurs, par le « premier d'entre eux ». Le maire de Perpignan, Louis Aliot, et celui d'Hénin-Beaumont, Steeve Briois, ont été nommés vice-présidents.

A lire aussi : Congrès du RN : l’évolution idéologique du parti est perçue comme une forme de taqiya par les cadres et les militants

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !