La reine d'Angleterre qui porte le foulard, Big Ben transformé en minaret : les #Trumpfacts ou comment les Britanniques tournent en ridicule les déclarations de Donald Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les facétieux internautes britanniques tournent en dérision les déclarations tapageuses de Trump.
Les facétieux internautes britanniques tournent en dérision les déclarations tapageuses de Trump.
©

So british

La reine d'Angleterre qui porte le foulard, Big Ben transformé en minaret : les #Trumpfacts ou comment les Britanniques tournent en ridicule les déclarations de Donald Trump

Irrités par les multiples déclarations provocatrices du milliardaire américain, les internautes d'outre-Manche se sont lancés dans une vaste campagne de dérision.

Quand il s'agit d'humour, les Anglais sont toujours fidèles à leur réputation. Et ils ont trouvé une nouvelle cible : Donald Trump, l'excentrique milliardaire américain, toujours en tête des primaires républicaines en vue des élections présidentielles américaines, a multiplié les déclarations tapageuses sur les musulmans ces derniers jours. Mardi, il avait par exemple souhaité interdire d'accès au territoire américain les musulmans.

A LIRE AUSSI : Les musulmans interdits d’immigration par Donald Trump : mais jusqu’où le parti républicain s’accommodera-t-il du populisme du milliardaire?

Il y a deux jours, le magnat de l'immobilier déclarait que des quartiers de Londres étaient tellement radicalisés que les policiers de sa Majesté craignaient pour leurs vies lorsqu'ils patrouillaient dans ces zones de non-droit. Si David Cameron a rapidement répliqué en indiquant que ce genre de propos ne faisait que diviser les gens et étaient tout simplement faux, la phrase est restée en travers de la gorge des Britanniques.

Alors que certains ont appelé à ce que Trump se voit désormais refuser l'entrée sur le territoire britannique, d'autres ont préférer en rire. Les facétieux internautes britanniques ont donc conçu un hashtag  #Trumpfacts, tournant en dérision les déclarations tapageuses de Trump et racontant la vie dans une Grande-Bretagne radicalisée.

Certains tweets sont particulièrement savoureux. Voici par exemple le nouveau look de Big Ben :

L'ancien footballeur (désormais entraîneur) Roy Keane aurait lui aussi cédé aux sirènes de la radicalisation...

Cette vague de moqueries s'est propagée a traversé les mers, puisque Français et Américains ont embrayé sur le sujet. A Paris, la Tour Eiffel est désormais devenue le plus grand minaret du monde.

Ou encore la statue de la Liberté de New York, au style plutôt audacieux...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !