"Le roi qui voulait voir la mer" de Gérard de Cortanze : Une escapade de Louis XVI à travers son pays à la rencontre de son peuple et de la mer. Un roman historique intéressant, bien documenté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Le roi qui voulait voir la mer" de Gérard de Cortanze a été publié aux éditions Albin Michel.
"Le roi qui voulait voir la mer" de Gérard de Cortanze a été publié aux éditions Albin Michel.
©

Atlanti-Culture

"Le roi qui voulait voir la mer" de Gérard de Cortanze : Une escapade de Louis XVI à travers son pays à la rencontre de son peuple et de la mer. Un roman historique intéressant, bien documenté

"Le roi qui voulait voir la mer" de Gérard de Cortanze a été publié aux éditions Albin Michel.

Martine Monsallier

Martine Monsallier

Martine Monsallier est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

"Le roi qui voulait voir la mer" de Gérard de Cortanze

Albin Michel
Parution 29 septembre 2021
242 pages
19,90€

Notre recommandation : EXCELLENT 

THÈME

Juin 1786, le roi Louis XVI décide d’aller à Cherbourg constater les travaux de la future rade malgré l’opposition de ses conseillers. Il s’embarque donc dans un grand périple à travers la Normandie, terre de légendes et de sorcières. Alors que le roi est heureux de voir son peuple l’acclamer, les nobles qui l’accompagnent ne cessent de le critiquer. Quand enfin il verra la mer, ce sera pour lui un enchantement car il sera le seul à ne pas souffrir du mal de mer.

POINTS FORTS

 On fait ici la connaissance d’un louis XVI inconnu, plus intime, ayant une culture solide, parlant plusieurs langues, étonnant les marins eux-mêmes par sa grande connaissance de la mer et des marins, plus à l’aise avec eux qu’avec son entourage qui cherche constamment à la prendre en défaut. Un roi qui se voudrait proche de son peuple et qui  comprendra au retour à Versailles qu’il doit réformer son pays.

QUELQUES RÉSERVES

Pas de réserves.

ENCORE UN MOT...

Nous avons affaire ici à un roman, en effet, l’auteur nous emmène dans les pensées du roi qu’il a nécessairement imaginées. Ce roman historique est très bien documenté et nous plonge dans un XVIIIème siècle où les nobles cherchent à isoler le roi pour conserver leurs privilèges.

UNE PHRASE

C’était la première fois qu’il contemplait cette masse d’eau mystérieuse qui le faisait tant rêver. Tel un lac d’émeraude agité de petites crêtes d’argent, les rayons naissants du soleil conféraient à la scène une beauté sans pareille.

-ceci donne une idée de l’immensité du monde, dit-il, ajoutant : c’est mon rêve d’enfant qui se réalise. (page 113)

L'AUTEUR

Gérard de Cortanze, né en 1948 à Paris, est écrivain, essayiste, traducteur, dramaturge, éditeur et critique littéraire. Il a à son actif de très nombreuses publications dans des domaines très divers comme l’art ou l’histoire, dont Les enfants s'ennuient le dimanche (Hachette, 1985), Antonio Saura, l’exil biographique (La Différence, 1990), Une chambre à Turin (Editions du Rocher, 2001), De Gaulle en maillot de bain ( Plon, 2007), Frida Kahlo : La Beauté terrible ( Albin Michel, 2011),  Pierre Benoit : Le Romancier paradoxal (Albin Michel, 2012, Prix Pierre Benoit 2013 de l’Académie française), Femme qui court, Violette Morris la scandaleuse (Albin Michel, 2019, Prix Historia du roman).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !