Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Des images des mariages du prince William et de Kate Middleton ainsi que du prince Harry et de Meghan Markle. Le prince William a tenu à défendre la famille royale britannique après les accusations de racisme.
©CARL DE SOUZA, BEN STANSALL / AFP

Riposte

Le prince William défend la famille royale britannique et répond aux accusations de racisme proférées par Meghan Markle et le prince Harry

Le prince William a tenu à réagir après la polémique liée aux propos de Meghan Markle et du prince Harry lors de leur entretien à la télévision américaine avec Oprah Winfrey.

La couronne a tenu à défendre son honneur avec les révélations choc de l'entretien de Meghan Markle et du prince Harry avec Oprah Winfrey. La famille royale britannique n'est "pas raciste", a assuré le prince William, ce jeudi 11 mars, après que son frère Harry a rapporté des conversations au sein de la famille sur la couleur de peau d'Archie, le fils qu'il a eu avec Meghan Markle.

Le prince William a précisé qu'il n'avait pas parlé à son frère depuis la diffusion de l'interview explosive, accordée à Oprah Winfrey par Meghan Markle et le prince Harry, mais qu'il comptait le faire.

Le prince William s’est exprimé sur ce dossier sensible en marge d’une visite d’une école à Londres ce jeudi :

"Nous ne sommes pas du tout une famille raciste".

Dans l’entretien diffusé dimanche aux Etats-Unis, Harry et Meghan ont rapporté des conversations de la part d'un membre de la famille royale (dont l’identité n’a pas été révélée) sur la couleur de peau qu'aurait leur fils Archie à la naissance.

Ces accusations et les révélations de l’entretien de Meghan et Harry ont suscité de vives réactions aux Etats-Unis et au Royaume-Uni sur les réseaux sociaux.

Elizabeth II a réagi, mardi, en disant prendre "très au sérieux" les accusations de racisme, qu'elle s'est engagée à traiter "en privé".

Le prince William "est en colère et bouleversé, et il gardera une longue rancune cotre Meghan, pour avoir entraîné Catherine [son épouse Catherine Middleton – Kate Middleton, NDLR] dans tout cela", selon un de ses proches qui s’est confié à la rédaction anglaise de "Vanity Fair".

A lire aussi : Meghan Markle vs Elisabeth II: la Grande-Bretagne est-elle condamnée à perdre la nouvelle guerre d’Amérique?

A lire aussi : La menace woke : Harry et Meghan sont-ils en train de devenir la plus grande menace que la Couronne britannique ait connue depuis l’abdication d’Edouard VIII ?

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !