Le pack de bouteilles d'eau de la marque Cristaline va connaître sa première hausse des prix depuis vingt ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Avec les conséquences de l'inflation, la marque Cristaline va augmenter de 10% son prix de vente auprès des enseignes de grande distribution.
Avec les conséquences de l'inflation, la marque Cristaline va augmenter de 10% son prix de vente auprès des enseignes de grande distribution.
©AFP / Mychele Daniau

Inflation

Le pack de bouteilles d'eau de la marque Cristaline va connaître sa première hausse des prix depuis vingt ans

Face à l'inflation, la marque Cristaline va augmenter de 10% son prix de vente auprès des enseignes de grande distribution.

Vendu en moyenne 1 euro le pack de 6 bouteilles, la Cristaline pourrait connaître sa première hausse depuis 2002, selon des informations de BFMTV. 
Les bouteilles d'eau de la marque Cristaline sont le produit le plus vendu chaque année en France en grande distribution. Le pack de six bouteilles de 1,5L de Cristaline s'est écoulé à plus de 233 millions d'exemplaires en 2021 dans l'Hexagone. Au regard de ces chiffres, il s'en vend plus de sept packs chaque seconde.
D'ici quelques jours, les acheteurs de Cristaline verront donc le prix du pack de bouteilles d'eau évoluer.  
Le groupe Alma, propriétaire de la marque Cristaline créée en 1992, a décidé d'augmenter son prix de vente aux enseignes. Selon BFMTV, la hausse du prix pourrait être de l'ordre de 10%.
La Cristaline est vendue en moyenne 1,03 euro le pack de 6 bouteilles dans la grande distribution. 
L'inflation est trop importante même pour Cristaline. Avec la flambée du pétrole, le coût du plastique PET a grimpé de plus de 39% entre octobre et mai selon le baromètre des matières premières de Polyvia. Le coût du carburant impact ausis l'entreprise. 
Face à cette réalité, Cristaline a décidé d'augmenter son prix de vente aux enseignes. Reste à savoir si elles répercuteront la hausse auprès des consommateurs. 
BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !