Google doodle : la journée mondiale de la Terre à l'honneur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La journée de la Terre à l'honneur dans le google doodle du jour.
La journée de la Terre à l'honneur dans le google doodle du jour.
©Google

Saga google

Google doodle : la journée mondiale de la Terre à l'honneur

Cet événement a été célébré pour la première fois le 22 avril 1970.

Google célèbre notre chère planète bleue ce lundi. Le doodle du jour met en effet avant la Journée mondiale de la Terre, l'événement environnemental populaire reconnu comme étant le plus important au monde.

Célébrée pour la première fois le 22 avril 1970, soit il y a exactement 43 ans, la journée mondiale de la Terre a été instituée par le sénateur américain Gaylord Nelson qui poussa à l'épique les étudiants à réaliser des projets de sensibilisation à l'environnement dans leurs communautés.

Le temps des milliers d'étudiants et de leurs projets est révolu depuis longtemps puisque c'est plus de 500 millions dans personnes à travers 184 pays qui célèbrent cette journée placée sous le signe de l'environnement.

Cette journée prend tout son sens lorsqu'on sait que la première évaluation des écosystèmes pour le millénaire publiée le 30 mars de l'année 2005 par l'Unesco dresse un état des lieux déplorable de l'action de l'homme sur la planète. Les activités humaines pour la production de nourriture ou encore d'énergie ne cessent en effet de modifier les écosystèmes dont la dégradation est irréversible.

Pour nous rappeler l'importance de cette journée et mieux sensibiliser le grand public, le géant américain Google propose donc un doodle animé et interactif ce lundi. Il suffit donc de cliquer sur le soleil pour lancer les animations : poissons qui nagent, nuit qui tombe, pluie qui s'abat, plantes qui poussent et beaucoup d'autres choses en rapport avec la Terre, les écosystèmes mais aussi le climat. 

Vu sur Google

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !