Découverte d'un fossile de scorpion aquatique bien plus ancien que les dinosaures | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Pentecopterus decorahensis possède des caractéristiques uniques : sa taille, la forme de sa longue queue qu'il utilisait pour nager et sa tête aplatie, comme recouverte d'un cas
Pentecopterus decorahensis possède des caractéristiques uniques : sa taille, la forme de sa longue queue qu'il utilisait pour nager et sa tête aplatie, comme recouverte d'un cas
©

Monstre

Découverte d'un fossile de scorpion aquatique bien plus ancien que les dinosaures

Il s'agit d'une sorte de scorpion monstrueux qui, adulte, pouvait atteindre entre 1,5 et 1,7 mètre de long et dont le nom est inspiré de celui d'un fameux navire de la Grèce antique conduit par 50 rameurs, le Pentécontère.

Baptisé Pentecopterus decorahensis, ce scorpion aquatique géant a été découvert par des géologues américains dans l'Iowa. Et la nouvelle est de taille puisque cet animal est bien plus ancien que le tout premier des dinosaures, apparu près d'un demi-milliard d'années plus tard. Il s'agit d'une sorte de scorpion monstrueux qui, adulte, pouvait atteindre entre 1,5 et 1,7 mètre de long. Son nom est inspiré de celui d'un fameux navire de la Grèce antique conduit par 50 rameurs, le Pentécontère.

Les scientifiques ont trouvé son fossile gisant dans un cratère d'impact météoritique, submergé par une rivière et comblé par des sédiments, depuis 467 millions d'années. malgré le temps écoulé, son exosquelette (squelette externe), comprimé dans la roche, était extrêmement bien conservé. De sorte que l'équipe de paléontologues de l'université de Yale qui a planché sur son cas est parvenue à le décoller en 150 fragments, révélant, au microscope, de très nombreux détails de son anatomie.

Ce scorpion aquatique géant appartient aux euryptérides, un groupe d'arthropodes marins aujourd'hui disparu mais qui a dominé la chaîne alimentaire. Or, de cette famille à l'origine des scorpions actuels mais aussi des araignées, des homards ou des tiques, il est le plus ancien spécimen découvert jusqu'ici. "Cela montre que les euryptérides ont évolué environ dix millions d'années plus tôt que ce que nous pensions », souligne James Lamsdell, principal auteur de l'étude publiée cette semaine dans BMC Evolutionary Biology. "Et la relation du nouvel animal aux autres euryptérides témoigne du fait que ces animaux ont été très diversifiés pendant cette première période de leur évolution."

Pentecopterus decorahensis possède des caractéristiques uniques : sa taille, la forme de sa longue queue qu'il utilisait pour nager et sa tête aplatie, comme recouverte d'un casque. Pour le reste, la morphologie de ses pattes postérieures indique qu'elles lui servaient plutôt à nager, et éventuellement à creuser le sol. Ses deux autres paires de pattes, orientées vers l'avant et recouvertes d'épines et de pinces, faisaient de lui un redoutable prédateur des eaux peu profondes où il évoluait.

Lu sur MaxiSciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !