De la Vodka aromatisée… au brouillard de San Francisco | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
De la Vodka aromatisée… au brouillard de San Francisco
©

Embrumé

De la Vodka aromatisée… au brouillard de San Francisco

Ce n'est pas un goût des fameuses dragées surprises de Bertie Crochue dans Harry Potter, mais un véritable parfum développé par un distillateur californien.

L'idée était simple. Les distillateurs de Hangar 1, une entreprise d'alcool californienne, voulait mettre l'essence même de la baie de San Francisco dans une bouteille. Et ils l'ont fait, aussi étonnant que cela puisse paraître. Avec un appareil permettant de collecter la brume "si particulière" selon eux, de la ville sur la baie, qu'on surnomme aussi "Fog City", ils ont transformé la brume locale en eau, avant d'employer ce précieux reliquat dans la fabrication d'une vodka à base de vin de la Nappa Valley. Fort logiquement, la bouteille a été appelée "Fog Point".

La prouesse technologique – qui ne semble pas avoir d'effet négatif sur le goût – a cependant un prix : 134 dollars, pour une édition limitée à 5000 bouteilles. Reste une question : à quand une Vodka aromatisée à l'air du périphérique parisien, afin de copier les ingénieux distillateurs du "Paris de l'ouest" ? Jamais, espérons-le.

Lus sur Marketwatch

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !