Artemis : la Nasa choisit des astronautes pour de nouvelles missions sur la Lune | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
lune artemis nasa programme astronautes
lune artemis nasa programme astronautes
©Nasa / Afp

Objectif Lune

Artemis : la Nasa choisit des astronautes pour de nouvelles missions sur la Lune

La Nasa a révélé que de nouveaux astronautes se rendront sur la Lune dans le cadre du programme Artemis.

La Nasa a l’intention de mener de nouvelles missions sur la Lune. Un groupe de 18 astronautes a été dévoilé par la Nasa, selon des informations de la BBC. Ce groupe comprend le prochain homme et la toute première femme qui marcheront sur la surface lunaire en 2024. Neuf des astronautes ont déjà volé dans l'espace; huit sont des membres de la classe d'astronautes la plus récente - sélectionnée en 2017.

Stephanie Wilson, qui a volé dans l'espace trois fois à bord de la navette spatiale, Christina Koch, qui détient le record du plus long temps continu dans l'espace pour une femme, et Victor Glover, qui s'est récemment lancé vers l'ISS à bord du SpaceX Crew Dragon, sont au cœur de ce groupe d’astronautes qui s'envoleront vers la Lune dans les années à venir.

La NASA a donc révélé le nom des 18 astronautes au cœur de son programme Artemis. Cette série de missions doit permettre de ramener des humains sur la Lune. Si le programme est un succès, l'une des neuf astronautes sélectionnées par l'agence deviendra la première femme à poser le pied sur la surface lunaire. Quant aux neuf autres hommes nommés par la NASA, ils seront les premiers à remarcher sur la Lune depuis plus de 50 ans. Le groupe a été sélectionné parmi les 47 astronautes actifs de la NASA.

L'agence spatiale américaine prévoit donc d'envoyer un homme et une femme au pôle sud de la Lune en 2024 pour le premier atterrissage en équipage depuis Apollo 17 en 1972.

Cette mission sera suivie d'autres vols par des astronautes voyageant dans un vaisseau spatial appelé Orion, qui sera lancé par une énorme fusée appelée Space Launch System (SLS).

La Nasa souhaite établir un programme « durable » d'exploration lunaire, y compris via la construction d'une base lunaire.

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !