Anne Hidalgo veut un concours mondial pour embellir les abords de la Tour Eiffel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Anne Hidalgo veut un concours mondial pour embellir les abords de la Tour Eiffel
©Reuters

Le changement, c'est maintenant

Anne Hidalgo veut un concours mondial pour embellir les abords de la Tour Eiffel

Un appel à projets pour repenser l'accès à la tour Eiffel, et embellir le champs de Mars, sera lancé lundi.

Alors monument payant le plus visité au monde a fêté fin septembre ses 300 millions de visiteurs depuis son inauguration en 1889, et que son parvis sera fermé en mai 2018 par un mur de verre antiballes, la maire de Paris, Anne Hidalgo, annonce dans le JDD un projet bien plus important de travaux autour de la Tour Eiffel.

"Cela fait plusieurs années que nous réfléchissons à la façon de mieux accueillir les touristes et les Parisiens qui viennent découvrir cet emblème de notre ville et de la France", explique la maire de Paris à l'hebdomadaire. Ce lundi, elle va donc lancer "un vaste appel à projets international, baptisé Grand Site tour Eiffel". Les équipes candidates auront pour tâche de proposer un projet qui ne devra pas se limiter "au carré formé par les quatre piliers de la tour" mais être élargi "à ses alentours, à l'ensemble du périmètre entre la Seine et l'École militaire, le musée du Quai Branly et Bir-Hakeim, englobant le Champ-de-Mars".

Les équipes finalistes seront choisies en avril 2018, et l'équipe lauréate désignée par un jury, en mai 2019. Le chantier devra être terminé à temps pour les Jeux olympiques de 2024. 

Les solutions envisagées devront être, accrochez vous : "respectueuses du patrimoine, belles et écologiques, sobres et audacieuses, agiles et évolutives".

Le budget prévu pour le réaménagement de l'accès au site est de 50 millions d'euros. 

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !