Mot-clé «École nationale d’administration» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé École nationale d’administration

Des lycéens passent l'examen de philosophie, première session d'épreuves du baccalauréat, le 17 juin 2019, au lycée Pasteur de Strasbourg.

Bonnes feuilles

L’autorité en question : un enseignement inadapté

Patrice Huerre et Philippe Petitfrère publient « L'Autorité en question, Nouveau monde, nouveaux chefs » aux éditions Odile Jacob. Une demande de nouvelles formes d’autorité émerge de toutes parts, que ce soit dans l’entreprise, à l’école ou en famille. Imposer son point de vue de parent, de patron, de gouvernant n’est plus politiquement correct. Désormais seule compte l’opinion personnelle. Extrait 1/2.

Une pancarte de l'Ecole Nationale d'Administration.

Bonnes feuilles

L’individualisme forcené, ce mal français des élites politiques

François Garçon publie « France, démocratie défaillante : Il est temps de s'inspirer de la Suisse » aux éditions de L’Artilleur. François Garçon fait le diagnostic des différents blocages qui entravent la France : une verticalité des pouvoirs construite sur des élites mal formées, conformistes et orgueilleuses, des médias complices par facilité et des dispositifs politiques dépassés. Il montre que la solution suisse est l’exacte inverse. Extrait 1/2.

Supprimer l’ENA, pourquoi pas ? Sauf que l’urgence aurait été de reformer l‘administration de l’Etat et le statut de fonctionnaire.

Atlantico Business

Supprimer l’ENA, pourquoi pas ? Sauf que l’urgence aurait été de reformer l‘administration de l’Etat et le statut de fonctionnaire

Emmanuel Macron a annoncé la suppression de l’ENA et l’ouverture d’une école de formation à la fonction publique, qui fera la même chose que l’ENA. Mais c’est l’Etat lui-même qu’il faudrait réformer et surtout, le statut du fonctionnaire et son recrutement.

« Qui va vous convaincre ? » : suppression de l’ENA, #mangerlesriches, inégalités, dîners clandestins

Débats

« Qui va vous convaincre ? » : suppression de l’ENA, #mangerlesriches, inégalités, dîners clandestins

Alain Marschall recevait ce jeudi 8 avril sur BFMTV quatre personnalités dans le cadre de l’émission « Qui va vous convaincre ? », dont le directeur de la publication d’Atlantico, Jean-Sébastien Ferjou. La suppression de l’ENA et les dîners clandestins étaient notamment au cœur des échanges.

Supprimer l’ENA mais chérir l’idéologie qui l’a asphyxiée, quel intérêt ?

Moulinets & brassage d’air

Supprimer l’ENA mais chérir l’idéologie qui l’a asphyxiée, quel intérêt ?

Lors de la convention managériale de l'Etat réunie jeudi à l'Elysée en visioconférence, Emmanuel Macron a présenté les contours de sa réforme de la haute fonction publique. Le président de la République a notamment annoncé la suppression de l'ENA et son remplacement par une nouvelle école : l'Institut du service public ou ISP.

Patrick Gérard, le directeur de l'ENA, défend son école

"Ecole admirée à l'étranger"

Patrick Gérard, le directeur de l'ENA, défend son école

Après l'annonce de la suppression de l'ENA, souhaitée par Emmanuel Macron lors des mesures proposées dans le cadre de la fin du Grand débat, son directeur Patrick Gérard a tenu à défendre cette institution ainsi que la formation des élèves auprès de la rédaction de France 3.

Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie

A bonne école ?

Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie

L'école a dans doute beaucoup de défauts mais sa suppression cède à la pire des démagogies populistes, en faisant croire qu'avec sa disparition, on supprimera les élites, donc les inégalités.

Les jeunes diplômés de l’ENA n’ont aucune autonomie de pensée (c’est leur école qui le dit). Et voilà pourquoi il ne faut surtout pas s’en désoler

Bienvenue dans le moule

Les jeunes diplômés de l’ENA n’ont aucune autonomie de pensée (c’est leur école qui le dit). Et voilà pourquoi il ne faut surtout pas s’en désoler

Dans son rapport sur les concours d’entrée 2017 à l’École nationale d’administration (ENA), le jury de la prestigieuse école a déploré des prises de position excessivement prudentes de nombreux candidats.