L'astéroïde Oumuamua pourrait être un éclat de planète détruite ; Blue Origin reprend ses essais de tourisme suborbital | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
L'astéroïde Oumuamua pourrait être un éclat de planète détruite ; Blue Origin reprend ses essais de tourisme suborbital
©Reuters

Atlantico Sciences

L'astéroïde Oumuamua pourrait être un éclat de planète détruite ; Blue Origin reprend ses essais de tourisme suborbital

Et aussi : l'IA de Google trouve deux petites exoplanètes ; Excitonium : la découverte inattendue d’une nouvelle forme de matière ; La constellation Galileo à peine opérationnelle, il est déjà question de son avenir

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

L'astéroïde Oumuamua pourrait être un éclat de planète détruite

Objet céleste inédit traversant notre Système solaire, ʻOumuamua retient toute l'attention des astronomes qui n'avaient encore jamais pu étudier d'astéroïde venu d'un autre système solaire. S'il s'agit bien d'un astéroïde. Pour expliquer sa forme allongée si particulière, une étude propose qu'il s'agisse d'un débris d'une ancienne planète rocheuse.

Lire la suite sur Futura Sciences

Découverte de Kepler-90i et Kepler-80g : l'IA de Google trouve des petites exoplanètes

Kepler-90i et Kepler-80g, deux petites exoplanètes, ont été découvertes au sein des données du télescope spatial Kepler. Mais pas par des astronomes. C'est une « intelligence artificielle » de Google qui les a repérées dans des systèmes planétaires pourtant déjà connus, après avoir appris à analyser les milliers de mesures de luminosité que cet instrument a moissonnées en surveillant 150.000 étoiles.

Lire la suite sur Futura Sciences

Vols habités : Blue Origin reprend ses essais de tourisme suborbital

L'exubérance d'Elon Musk tranche avec la discrétion de Jeff Bezos, le patron d'Amazon et de Blue Origin. Depuis le dernier essai du New Shepard, un système de transport suborbital pour des vols habités à la frontière de l'espace (sans mise en orbite), plus d'un an s'est écoulé sans que la société Blue Origin communique sur l'avancement du programme. Il y a quelques jours, nous avons appris que ces essais allaient reprendre. Ce sera l'occasion de mesurer le travail accompli depuis le dernier vol du New Shepard.

Lire la suite sur Futura Sciences

Excitonium : la découverte inattendue d’une nouvelle forme de matière

Depuis les années 1970, les scientifiques traquaient cette étrange forme de la matière baptisée excitonium. Mais les techniques employées manquaient de précision. Et les preuves avancées n'étaient pas suffisamment convaincantes. Celles présentées aujourd'hui par des chercheurs américains semblent définitives.

Lire la suite sur Futura Sciences

La constellation Galileo à peine opérationnelle, il est déjà question de son avenir

C'est fait. Pour son dernier lancement de l'année, Arianespace a mis sur orbite quatre satellites Galileo, portant à 22 le nombre de satellites de la constellation. Alors que les services initiaux ont débuté il y a seulement un an, l'Agence spatiale européenne réfléchit déjà à la constellation de seconde génération et aux services de navigation, de positionnement et de timing qui pourraient être rendus à l'horizon 2040.

Lire la suite sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !