Vladimir Poutine bientôt opéré d’un cancer ? Nikolai Patrushev, le "faucon du Kremlin", pourrait remplacer le président russe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Vladimir Poutine et le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolai Patrushev arrivent pour une réunion au Kremlin à Moscou le 19 décembre 2017
Vladimir Poutine et le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolai Patrushev arrivent pour une réunion au Kremlin à Moscou le 19 décembre 2017
©Yuri KOCHETKOV / POOL / AFP

Les hommes de l'ombre du Kremlin

Vladimir Poutine bientôt opéré d’un cancer ? Nikolai Patrushev, le "faucon du Kremlin", pourrait remplacer le président russe

Vladimir Poutine pourrait subir une intervention concernant le cancer dont il souffrirait, selon des informations du New York Post. Pendant sa convalescence, il pourrait être remplacé par un de ses proches conseillers Nikolai Patrushev. Ces affirmations n'ont pas été vérifiées de manière indépendante et Moscou nie catégoriquement que Vladimir Poutine soit malade.

Alors que des rumeurs sur l’état de santé de Vladimir Poutine font couler beaucoup d’encre sur Internet, dans les médias et sur les réseaux sociaux, Vladimir Poutine devrait se faire opérer d'un cancer, d’après des informations du New York Post, relayées par La Dépêche du Midi. Le New York Post se base notamment sur une vidéo de la chaîne Telegram "General SVR". Selon ces informations, le chef du Kremlin pourrait céder temporairement sa place à Nikolai Patrushev si sa convalescence devait l'obliger à s'éloigner du pouvoir.

Ces affirmations n'ont pas été vérifiées de manière indépendante et Moscou nie catégoriquement que Vladimir Poutine soit malade.

En cas de difficultés de santé, Nikolai Patrushev pourrait remplacer le dirigeant russe. Comme Vladimir Poutine, Nikolai Patrushev, 70 ans, était un agent de renseignement russe de carrière, d'abord avec le KGB soviétique dès 1974, puis avec le FSB russe, selon le Moscow Times. 

Nikolai Patrushev est désormais secrétaire du Conseil de sécurité russe, un organe influent qui répond directement au président russe et donne des conseils sur les questions militaires et de sécurité en Russie.

Après avoir rencontré Vladimir Poutine lors de leur carrière dans le renseignement russe, Nikolai Patrouchev a été nommé à la tête de ce service, le FSB, puis il est devenu membre du Conseil de sécurité de Poutine en 2008. En 2017, Politico a qualifié l'ancien espion de "faucon du Kremlin" connu pour son "nationalisme fougueux, sa vision du monde conspiratrice et sa vaste expérience d'espionnage".

Nikolai Patrushev aurait fait partie du groupe de conseillers de Vladimir Poutine lors de l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Dans une interview au journal russe Rossiyskaya Gazeta, Nikolai Patrushev a accusé l'Amérique et l'Europe de soutenir l'idéologie néo-nazie en Ukraine. Il a également soutenu la ligne du Kremlin selon laquelle les Ukrainiens et les Russes sont un seul peuple.

La Dépêche du Midi - New York Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !