Variant Delta : la Russie enregistre un nombre record de morts du Covid-19 en 24 heures | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Une membre du personnel soignant prépare une dose du vaccin russe Sputnik-V contre la Covid-19 dans un centre de vaccination de Gostiny Dvor, à Moscou, le 7 juillet 2021.
Une membre du personnel soignant prépare une dose du vaccin russe Sputnik-V contre la Covid-19 dans un centre de vaccination de Gostiny Dvor, à Moscou, le 7 juillet 2021.
©DIMITAR DILKOFF / AFP

Faible taux de vaccination

Variant Delta : la Russie enregistre un nombre record de morts du Covid-19 en 24 heures

La Russie a comptabilisé ce jeudi 11 août un total de 808 morts provoquées par la Covid-19 en 24 heures. Ce triste record depuis le début de la pandémie est dû au variant Delta et aux difficultés dans la campagne de vaccination.

La Russie est également confrontée à une résurgence épidémique depuis le début de l'été. Le pays a comptabilisé ce jeudi, un nombre record de morts (808) provoquées par la Covid-19 en 24 heures. Ces chiffres sont liée à la recrudescence du variant Delta et suite aux difficultés dans la campagne de vaccination.

Ce bilan porte à 168.049 le nombre des décès recensés par le gouvernement. Ce chiffre est cependant partiel, car il ne tient compte que des morts autopsiés dont la cause première est la Covid-19. L'agence russe de statistiques Rosstat, qui a une définition plus large, fait état de plus de 300.000 morts liée au coronavirus en Russie à la fin juin 2021.

La Russie a en outre enregistré 21.932 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures.

A peine 30% de la population a reçu au moins une injection du vaccin Spoutnik V alors que la campagne a débuté en décembre 2020.

Aucun des vaccins conçus en Occident n'est distribué en Russie.

L'essentiel des restrictions sanitaires a été levé afin de préserver l'économie. Un pass sanitaire a été brièvement mis en place en juillet dans la capitale pour les restaurants mais il a rapidement été suspendu.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !