San Francisco : un ancien Marine qui préparait un attentat pour Noël a été arrêté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
San Francisco : un ancien Marine qui préparait un attentat pour Noël a été arrêté
©

Menace

San Francisco : un ancien Marine qui préparait un attentat pour Noël a été arrêté

Sympathisant du groupe État islamique, il comptait s'attaquer à un lieu très touristique de la ville américaine.

L’homme avait prévu de frapper une cible symbolique de Sans Francisco. Un ancien marine du nom d’Everitt Aaron Jameson préparait une attaque contre le "Pier 39", célèbre jetée de San Francisco et haut-lieu touristique de la ville.  Ce chauffeur de camion de 26 ans, converti à l'islam et sympathisant du groupe Etat Islamique, a été inculpé pour tentative de soutien matériel à une organisation terroriste étrangère. L'homme, qui avait aimé des publications de l’Etat islamique sur Facebook, risque 20 ans de prison.

Le suspect a expliqué à des agents du FBI sous couverture qu'il voulait utiliser des explosifs pour s'attaquer à la foule sur la jetée entre les 18 et 25 décembre, parce que "Noël est le jour parfait pour commettre un attentat". Le Pier 39 avait été choisi car "il savait que c'était un endroit où la foule était nombreuse". Everitt Aaron Jameson avait suivi un entrainement avec le corps des Marines en 2009. Il y avait reçu un diplôme de "tireur d'élite", selon le FBI, avant d'être congédié quand les Marines se sont aperçus qu'il n'avait pas signalé ses problèmes d'asthme. Sa maison de Modesto a été fouillée: deux fusils de type Kalachnikov, un revolver 9mm, son testament et ses dernières volontés ont notamment été découverts.

L'homme a expliqué qu'il était "prêt à mourir", toujours selon les documents judiciaires. Des agents du FBI ont perquisitionné mercredi sa maison de Modesto, quelque 130 kilomètres plus à l'est, en Californie. Ils y auraient trouvé son testament, ses dernières volontés, plusieurs armes et des munitions.

Lu sur 7 sur 7

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !