Pour Éric Woerth il faut que LR continue d'apporter son soutien à Renaud Muselier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pour Éric Woerth il faut que LR continue d'apporter son soutien à Renaud Muselier
©Ludovic MARIN / AFP

Indéfectible

Pour Éric Woerth il faut que LR continue d'apporter son soutien à Renaud Muselier

Il poursuit sa réflexion en affirmant que si le candidat devait être abandonné Les Républicains n'auraient plus de liste LR en PACA.

Invité ce matin sur France Inter l'élu de l'Oise et président de la commission des finances à l'Assemblée nationale Eric Woerth parle d'un véritable "psychodrame" dans le parti. Selon lui tout cela serait du à une absence de chef qui pourrait rassembler. 

Concernant le cas Renaud Muselier, M. Woerth appelle au calme car "on le voyait venir depuis longtemps, parce que Paca est aussi un lieu où beaucoup d'élus comme Estrosi ou comme Falco ont montré l'idée qu'on pouvait travailler de temps en temps avec la majorité" et dans ce cas précis "ça pouvait se discuter éventuellement, ce n'était pas non plus un crime de lèse-majesté à mon sens, ça n'amenait à aucune conclusion pour l'élection présidentielle"Un avis que ne partage pas du tout M. Retailleau qui lui demande son retrait de l'investiture. 

Néanmoins sur la collaboration entre Gilles Platret maire LR de Chalon-sur-Saône et Debout la France, le député reste perplexe. Il ne souhaite pas avoir ce type d'allince étant donné que ce ne sont pas ses idées. 

Sur les Hauts-de-France, il s'étonne de l'avalanche de ministres. Il explique ne pas comprendre l'intérêt d'un tel défilé pour faire barrage au RN alors que le seul barrage efficace étant Xavier Bertrand pour lui. 

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !