INA : Mathieu Gallet condamné à un an de prison avec sursis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
INA : Mathieu Gallet condamné à un an de prison avec sursis
©Reuters

Sentence

INA : Mathieu Gallet condamné à un an de prison avec sursis

L'ancien président de l’Institut national de l’audiovisuel a été reconnu coupable de "favoritisme."

Mise à jour 16h : Mathieu Gallet a décidé de faire appel de cette décision.

Le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, a été condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende pour "favoritisme", pour des faits remontant à l'époque où il dirigerait l'Institut national de l’audiovisuel (INA), entre 2010 et 2014. Il était soupçonné d'avoir engagé 400 000 euros de prestations à deux sociétés de conseil sans avoir respecté les règles en matière d'appels d'offre.

En l'occurrence, le débat était particulièrement technique. La première affaire concernait en fait un avenant ainsi qu'un marché complémentaire, attribué directement à une société de conseil, qui avait légalement remporté le marché principal. La question était donc de savoir si ce "montage" avait été réalisé pour favoriser la société d'un ancien collaborateur de l'INA. Dans la deuxième affaire, aucun appel d'offre n'avait été lancé, pour une somme totale de 130 000 euros. Mathieu Gallet avait plaidé pour une méconnaissance des règles, lui qui venait du privé.

Le parquet avait demandé 18 mois de prison avec sursis et 40 000 euros d'amende. Les juges ont donc décidé de modérer leur jugement. Avant la décision, le PDG de Radio France avait exclu de démissionner en cas de condamnation. En revanche, le CSA peut décider de son renvoi.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !