Cybersécurité : Joe Biden réunit les grands patrons américains à la Maison blanche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Joe Biden et son téléphone présidentiel.
Joe Biden et son téléphone présidentiel.
©Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Menace imminente

Cybersécurité : Joe Biden réunit les grands patrons américains à la Maison blanche

Les cyberattaques continuent de frapper et les entreprises sont particulièrement vulnérables. Joe Biden entend prendre le sujet à bras-le-corps.

Les patrons de Google, d'Amazon, d'Apple, de Microsoft et d'autres grands groupes de banques, assurances ou encore services d'eau et d'électricité doivent rencontrer ce mercredi le président des Etats-Unis pour évoquer le sujet brûlant de la cybersécurité. 

Les attaques informatiques, vol de données et autres rançongiciels se sont en effet multipliés ces derniers mois, ciblant institutions et entreprises. Récemment, un opérateur américain d'oléoducs (Colonial Pipeline), une entreprise de conditionnement de viande, les services de santé irlandais ou encore une compagnie aérienne indienne en ont été victimes.

Fin 2020, une gigantesque attaque a affecté les serveurs des e-mails de Microsoft et surtout compromis le logiciel Orion de la firme américaine SolarWinds, utilisé pour la gestion et la supervision de réseaux informatiques de grandes entreprises et d'administrations de l'Etat fédéral. L'année 2021 a soulevé des questions sur la protection de 16 «infrastructures clés» américaines, dont l'énergie, la défense, la production industrielle et l'alimentation.

«Il y aura des annonces concrètes», suite à cette réunion, a expliqué un haut-responsable de la Maison Blanche, lors d'une conférence de presse mardi. Les attaques récentes «ont créé un sentiment d'urgence et la nécessité pour le gouvernement et les entreprises privées de reconcentrer leur attention sur ce fléau».

CNEWS

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !