Birmanie : les militaires font disparaître des adolescents et des jeunes gens pour écraser le soulèvement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Birmanie manifestations
Birmanie manifestations
©Sai Aung Main / AFP

Dictature

Birmanie : les militaires font disparaître des adolescents et des jeunes gens pour écraser le soulèvement

Le but est de décourager toute manifestation contre le coup d'Etat militaire

Dans toute la Biranie, les forces de sécurité arrêtent et font disparaître de force des milliers de personnes, en particulier des garçons et des jeunes hommes, dans le but de briser le soulèvement qui dure depuis trois mois contre le coup d'Etat militaire.

Dans la plupart des cas, les familles des personnes arrêtées ne savent pas où elles se trouvent, selon une analyse de l'agence de presse américaine Associated Press, citée par ABC News, qui évoque plus de 3 500 arrestations depuis février dernier.

Des photos de jeunes le visage ensanglanté, avec des marques claires de passages à tabac et d'éventuelles tortures détenus par les forces de sécurité ont également commencé à circuler en ligne et sur Myawaddy TV, chaîne contrôlée par l'armée. Le but de la diffusion de telles photos est d'intimider., et de décourager toute manifestation.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !