Afghanistan : Mila s’alarme du sort qui sera réservé aux femmes afghanes après la victoire des talibans et déplore l’attitude des féministes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mila lors de l'audience d'ouverture du procès où treize personnes font face à des accusations de harcèlement en ligne et de menaces de mort contre l'adolescente.
Mila lors de l'audience d'ouverture du procès où treize personnes font face à des accusations de harcèlement en ligne et de menaces de mort contre l'adolescente.
©Bertrand GUAY / AFP

Oppression

Afghanistan : Mila s’alarme du sort qui sera réservé aux femmes afghanes après la victoire des talibans et déplore l’attitude des féministes

Mila a publié un message sur Twitter dans lequel elle s’est adressée aux femmes en Afghanistan après la prise de pouvoir des talibans à Kaboul. La communauté internationale redoute que les conditions de vie des femmes et leur liberté soient menacées suite aux règles qui seront appliquées par les talibans.

Mila a publié un message sur Twitter après la prise du pouvoir des talibans en Afghanistan. Mila a été ciblée en France par des menaces de viol et de mort récurrentes par le passé. Elle a rédigé un communiqué qui a été publié sur son compte Twitter, selon des informations de Valeurs Actuelles.

La jeune Mila a voulu s’adresser « aux femmes de ce pays, prises de terreur devant ce qui les attend » :

« Que voient vos yeux à travers le grillage de votre burqa ? Après avoir entraperçu un court instant la liberté, l’éducation et la possibilité d’avoir un avenir, je crains que vous ne voyez maintenant que nos lâchetés ».

Dans ce texte mis en ligne sur les réseaux sociaux, Mila déplore « la lâcheté de ceux et de celles qui se taisent, qui ne dénoncent pas le sort qui [leur] est réservé par ceux qui veulent imposer la loi islamique pure. (…) Nous femmes européennes, nous pouvons parler, crier, chanter, hurler, rire… Les Afghanes ne pourront bientôt plus que pleurer, en silence, emprisonnées derrière leurs draps bleus. (…) Vous êtes woke ? Alors soyez-le jusqu’au bout ! Ayez conscience de l’oppression de l’islam sur ces femmes. (…) J’oublie un détail, ce combat est beaucoup plus dangereux que ceux que vous menez habituellement ».

La jeune Mila dénonce aussi « l’asservissement des femmes et des petites filles » afghanes « à la loi de l’homme ».

Mila rappelle que « celles qui ne se soumettent pas » à cette loi masculine risquent d’être victimes du « fouet, de la lapidation, d’attaques à l’acide, d’assassinats » des hommes.

Valeurs Actuelles

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !