Abus de position dominante : 102 millions d'euros d'amende pour Google en Italie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Recharge voiture électrique
Recharge voiture électrique
©Capture d'écran Enel X

Antitrust

Abus de position dominante : 102 millions d'euros d'amende pour Google en Italie

En Italie environ les trois quarts des smartphones utilisent Android donc Google a une position de force

Google a refusé d'accepter sur sa plateforme Google Play une application tierce permettant de trouver des bornes de recharge pour les voitures électriques explique l'autorité de l'antitrust italien, l'Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato, qui lui a donc infligé une amende de plus de 100 millions d'euros annonce un communiqué

L'application bloquée par Google permet de trouver des bornes de recharge pour les voitures électriques, elle a été développée par l'Enel, équivalent de notre EDF.

"Google a privilégié sa propre application Google Maps, disponible sur Android Auto et permettant d'accéder à des services fonctionnels de recharge de véhicules électriques, actuellement limités à la recherche de bornes de recharge et de navigation mais qui à l'avenir pourront inclure d'autres fonctionnalités, pour exemple de réservation et de paiement."

"L'exclusion de l' application Enel X Android Auto a duré plus de deux ans. La poursuite de cette conduite pourrait définitivement compromettre la possibilité pour Enel X Italia de se constituer une base d'utilisateurs solide, dans une phase de croissance significative des ventes de véhicules électriques."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !