La chanson qui a le plus rapporté de tous les temps... et que vous n'avez pourtant jamais entendue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
L'entreprise Margaritaville a dégagé au moins 100 millions de dollars de revenus en 2007.
L'entreprise Margaritaville a dégagé au moins 100 millions de dollars de revenus en 2007.
©Reuters

L'empire des produits dérivés

La chanson qui a le plus rapporté de tous les temps... et que vous n'avez pourtant jamais entendue

Margaritaville... Cette petite chanson inconnue à trois accords, d'à peine 208 mots, qui évoque la paresse et le plaisir de se saouler a généré tant de produits dérivés que son auteur est maintenant à la tête d'un véritable empire du divertissement.

Margaritaville. La nouvelle attraction touristique d'Atlantic City a été inaugurée par le gouverneur du New Jersey Chris Christie qui a coupé le ruban rouge devant cet immense complexe à 35 millions de dollars de 3 700 m². Il abrite deux restaurants, plusieurs bars, un casino à thème "plage", et de nombreux magasins, le tout intégré à la grande Mecque du jeu baptisée Resorts.

Mais pendant les festivités, où se cachait  le chanteuret auteur-compositeurde la chansonéponyme "Margaritaville" ? Ila étéle grand absentde la fête. Et il faut le comprendre. Car pour Jimmy Buffett, cette grande inauguration est d'une banalité confondante : elles font presque partie de sa routine quotidienne. Car l'avant-poste d'Atlantic City n'est pas moins que le... 27eme Margaritaville du monde.

L'Entreprise Margaritaville, fondée en 2006 et basée à Orlando, vend de tout : depuis les maillots de bain jusqu'aux meubles, et supervise quatre casinos, et des lieux de vacances dans les Caraïbes, aux Etats-Unis... Si bien que vous pouvez acheter du Rhum Margaritaville, et le mélanger avec une mixture Margaritaville dans un blender Margaritaville à 349,99 dollars. Selon le Orlando Business Journal, l’entreprise a dégagé au moins 100 millions de dollars de revenus en 2007. 

Et dire que tout cela est parti d'une simple petite chanson inconnue à trois accords, d'à peine 208 mots, qui évoque la paresse et le plaisir de se saouler...! Grâce à cette innocente chansonnette, Jimmy Buffett, est aujourd'hui à la tête d'un véritable empire, s'étonne le Daily Mail. A tel point qu'on peut se demander si une chanson plus lucrative a jamais existé dans l'histoire d’humanité. "Si jamais quelque chose se rapproche de Margaritaville en termes d’échelle, ce n'est pas une chanson - c'est un film", note dans BusinessWeek Robert Brauneis, chercheur spécialisé dans la propriété intellectuelle à l'Université de droit de George Washington et auteur d'un article sur Happy Birthday to You, chanson qui continue de générer 2 millions par an. "Lorsque vous parlez de centaines de millions de dollars, il faut penser à Star Wars, Winnie l'ourson ou Transformers. C'est probablement le même ordre de grandeur", ajoute le chercheur.

Pourtant, personne n'aura parié sur ce morceau, qui n'a pas battu de record musicalement, en tant que disque. Après une sortie sur l'album  Changes in Latitude de 1977, elle s'est hissée seulement en 8ème place au box office américain.Selon le documentaire de la BBC "Les chansons les plus lucratives du monde", Margaritaville ne dépasse pas le top 10, qui est envahi par trois chansons de Noël. "Techniquement, il y a deux Margaritaville", explique Brauneis. "Il y a le copyright qui protège la chanson, qui a de la valeur à cause de l'afflux de revenus. Et il y a la marque de produits qui s'est développée à partir du titre de la chanson, et d'un point de vue légal c'est là un autre objet de propriété intellectuelle.

Les deux entités pourraient donc être vendues séparément, mais en attendant, elles sont fusionnées en une seule et même entreprise, et les dates de tournées de Jimmy Buffett sont en ligne sur... Margaritaville.com, sa carrière musicale étant inséparable de son empire.

"Dans une perspective économique plus large, si l'on combine les deux et que l'on considère ce que la chanson représente comme style de vie et comme outil pour médiatiser la marque, cela vaut bien plus que Happy Birthday. Je ne connais aucun autre exemple de chanson ayant eu un tel impact" reconnait le spécialiste.

En attendant découvrez cette chanson très lucrative :

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !