Oise : des habitants privés d'eau potable depuis l'arrivée du roi du Maroc | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Oise : des habitants privés d'eau potable depuis l'arrivée du roi du Maroc
©Reuters

Il a tout bu

Oise : des habitants privés d'eau potable depuis l'arrivée du roi du Maroc

A Betz, dans l'Oise, les habitants sont privés d'eau potable depuis mercredi 25 août, jour de l'arrivée de Mohammed VI, roi du Maroc, et de sa suite estimée à 300 personnes.

Obligé de faire bouillir son eau pour ensuite la boire … C'est le quotidien depuis maintenant une semaine des habitants de Betz et de Villers-Saint-Genest, rapporte Le Parisien. "Nous avons reçu un message de service des eaux qui déconseillait de boire l'eau du robinet", révèle Dimitri, un habitant de Betz. Le service leur a expliqué que "la consommation d'eau du village est supérieure aux capacités de production".

Les vacances de Mohammed VI dans l'une de ses résidences secondaires ne passent pas inaperçues. L'arrivée de 300 personnes modifie naturellement l'équilibre de cette commune de 1000 habitants. La Saur, société chargée de la distribution d'eau peine à faire face, pourtant "des dispositions particulières sont prises quand Mohammed VI est présent afin de minimiser l'impact sur les usagers", confirme le service communication de la société. Au-delà de ces 300 personnes, l'eau nourrit aussi les "vastes jardins" du monarque, "les serres de légumes de la taille de hangars" et "la vingtaine de chevaux qui sont dans les écuries", raconte un jeune homme du village qui a travaillé au château de Betz.

Des citernes d'eau sont ainsi acheminées dès que le roi du Maroc s'installe dans son château. Mais cette eau est chlorée pour des raisons sanitaires, elle est donc impropre à la consommation. La Saur assure qu'elle ne privilégie "évidemment aucun branchement aux dépens des autres". Pour compenser ce manque d'eau, en plus des citernes, des bouteilles d'eau ont été distribuées dans les deux communes aux centres de loisirs, aux écoles primaires ainsi qu'aux "anciens".

D'après la Préfecture de l'Oise, qui évoque des "difficultés récurrentes", pas "spécifiquement liées" à la venue du monarque, le dispositif de distribution d'eau est désormais "réajusté" à la présence de ces hôtes, qui seraient toujours sur place.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !