Madonna se fait des masques cosmétiques sur les fesses et poursuit sa croisade contre l’âgisme qui pèse sur les femmes libérées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Madonna se fait des masques cosmétiques sur les fesses et poursuit sa croisade contre l’âgisme qui pèse sur les femmes libérées
©Capture

Reine de la pop

Madonna se fait des masques cosmétiques sur les fesses et poursuit sa croisade contre l’âgisme qui pèse sur les femmes libérées

La reine de la pop n'a pas fini de faire parler d'elle.

Madonna a beau aller sur ses 60 ans, elle est toujours aussi jeune dans sa tête. Et tient à le faire savoir. Dans les colonnes du blog américain The Cut, la reine de la pop s'exprime sur l'âgisme, la discrimination envers les personnes âgées, dont elle se dit également victime. "Je suis aujourd'hui victime d'âgisme, c'est-à-dire que les gens me rabaissent et me font vivre des moments difficile car je rencontre des hommes jeunes et fais des choses considérées comme étant réservées aux plus jeunes femmes", explique-t-elle.

"Les gens vont la fermer"

 Toutefois, la chanteuse ne perd pas espoir et pense que ces discriminations ne dureront pas dans le temps. "Dans 10 à 20 ans, ça va redevenir normal. Les gens vont la fermer", prévoit-elle. Un pressentiment qui lui vient peut-être d'une autre cause pour laquelle elle s'est toujours battue : la libération sexuelle des femmes. Elle assure avoir reçu plus jeune "tant de critiques sur l'utilisation de la sexualité dans ses créations" qu'elle avait été cataloguée comme étant une "provocatrice sexuelle" à ses débuts. Un débat qu'elle juge aujourd'hui "ridicule".

Enfin, pas avare de conseils beauté, Madonna partage une de ses nouvelles trouvailles avec ses fans : s'appliquer des masques hydratants sur les fesses. "Je prends mon masque à l'argile et je m'en mets de partout", confie-t-elle. "J'en mets sur mon décolleté, ma poitrine et mes bras. Ensuite, j'en mets sur mes fesses. Une technique qui, selon elle, permet de gommer les traces que peuvent laisser les matelas de gymnastique sur lesquels elle s'exerce afin de garder la forme. 

Lu sur The Cut

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !