Lil Wayne : "Je suis maintenant sans défense et mentalement abattu." | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Lil Wayne : "Je suis maintenant sans défense et mentalement abattu."
©REUTERS/Steve Marcus

Good bye

Lil Wayne : "Je suis maintenant sans défense et mentalement abattu."

Le rappeur américain a laissé sur Twitter une succession de messages qui sèment le trouble. Les fans de la star craignent une retraite du trentenaire.

"Je suis maintenant sans défense et mentalement abattu. Je pars avec dignité et avec beaucoup de reconnaissance. J'adore mes fans mais c'est fini pour moi. Je ne cherche pas de la pitié, juste de la sérénité. Je vais bien, ne vous en inquiétez pas", a tweeté Lil Wayne le samedi 3 septembre.

Ses quelques 27 millions d'abonnés ont sonné l'alarme. Fin de carrière? 

Ce n'est pas la première fois que le rappeur de 33 ans annonce sa retraite. En 2012, il avait par exemple déjà affirmé qu'il souhaitait se consacrer à sa passion pour le skateboard, ainsi qu'en 2014. Pourtant, les inconditionnels fans de l'artiste ne s'inquiétaient plus d'une telle éventualité depuis que l'artiste avait annoncé en plein concert, à la fin du mois de mai 2016, l'arrivée de deux nouveaux albums.

Soucis de santé 

Il se pourrait que cette curieuse annonce fasse fait écho aux derniers mois qui ont été compliqués pour l'artiste. Outre de gros désaccords financiers avec son ancien producteur Birdman, Lil Wayne a également souffert de problèmes de santé à répétition. En juin dernier, il a perdu connaissance suite aux crises d'épilepsie qui l'ont frappé en plein vol. Il a tout de suite était hospitalisé. Le mois suivant, en juillet, Lil Wayne avait à nouveau été victime d'une crise, juste avant un concert à Las Vegas.

Selon Lil Wayne, les médecins étaient incapables d'identifier la cause de cette épilepsie qui semble s'aggraver avec le temps.

 

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !