La reine d'Angleterre cherche un nouveau chauffeur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La reine d'Angleterre cherche un nouveau chauffeur
©Reuters

Au service de sa Majesté

La reine d'Angleterre cherche un nouveau chauffeur

Les repas sont offerts et l'environnement de travail est "stimulant".

Motivés pour devenir "un royal driver" ?  Le site officiel de Buckingham Palace a récemment mis en ligne une annonce d'emploi pour devenir chauffeur de la reine d'Angleterre.

Une offre plutôt alléchante dans un environnement stimulant, précise l'annonce, mais évidemment, sa Majesté Elisabeth II ne va prendre le premier venu. Les candidats seront triés sur le volet en fonctions de critères de sélection rigoureux.

Si conduire la Reine est votre rêve, il va falloir vous montrer persuasif. La première qualité demandée est…d'avoir le permis. Cela semble assez logique. Ensuite, l'heureux chauffeur devra faire preuve d'un très bons sens de l'organisation. Il aura également un esprit vif lui permettant "de planifier au mieux les itinéraires", pour arriver "à l'heure tout en restant calme sous la pression".

Le poste requiert également de la disponibilité pour pouvoir s'adapter à l'emploi du temps effréné de la reine. Il faudra accorder "une grande importance aux détails", et entretenir la voiture pour qu'elle soit en permanence impeccable.

L'offre précise que les repas sont offerts, et qu'un logement sera fourni (déduit du salaire cependant). Ce dernier s'élèvera d'ailleurs entre 23.000 et 24.000 livres, soit environ 32.000 euros par an). Vous aurez également le droit à 33 jours de congés annuels. Bonne nouvelle, il n'est pas obligatoire d'être un sujet britannique

Si vous êtes intéressés, vous avez jusqu’au 8 mars prochain pour postuler à l’annonce. Pour l'anecdote, il se pourrait que la reine prenne elle-même le volant. Elle est en effet la seule personne du pays autorisée à conduire sans le permis...

Lu sur FranceTVinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !