George Clooney s'insurge contre la discrimination aux Oscars | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Nous devons faire mieux que ça. Nous faisions mieux que ça", estime George Clooney.
"Nous devons faire mieux que ça. Nous faisions mieux que ça", estime George Clooney.
©

Coup de gueule

George Clooney s'insurge contre la discrimination aux Oscars

"En 2004, il y avait des finalistes noirs, comme Don Cheadle, Morgan Freeman. Et tout d'un coup, on a l'impression d'aller dans la mauvaise direction", déplore l'acteur dans un entretien accordé au magazine Variety.

A l'instar de plusieurs figures du cinéma qui ont décidé de boycotter la prochaine cérémonie des Oscars, comme le réalisateur Spike Lee ou l'actrice Jada Pinkett-Smith, George Clooney dénonce à son tour un manque de représentation des minorités au sein des finalistes.

Dans un entretien accordé au magazine Variety, l'acteur a déclaré : "En 2004, il y avait des finalistes noirs, comme Don Cheadle, Morgan Freeman. Et tout d'un coup, on a l'impression d'aller dans la mauvaise direction", alors que l'absence d'acteurs ou actrices noires dans les 20 finalistes provoque un malaise parlpable aux Etats-Unis.

"Il devrait y avoir 20, 30, 40 films de qualité (avec des acteurs de minorités) que les gens prendraient en compte pour les Oscars. Nous devons faire mieux que ça. Nous faisions mieux que ça. Quelles sont les options disponibles pour les minorités au cinéma ? Particulièrement dans les films de qualité ?", s'interroge également George Clooney. 

Lu sur Ouest France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !