D'après Anne Hidalgo, "Paris sera la star de la prochaine série Netflix" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
D'après Anne Hidalgo, "Paris sera la star de la prochaine série Netflix"
©LOIC VENANCE / AFP

Ville Lumière

D'après Anne Hidalgo, "Paris sera la star de la prochaine série Netflix"

Dans une interview, l'édile parisienne a également raconté une anecdote à propos de... Tom Cruise.

Pour une fois, il n'est pas question de rapport dispendieux, de saleté dans les rues ou de dégringolade dans les sondages. Anne Hidalgo a répondu aux questions de Télé 7 Jours sur l'attractivité de Pris concernant les productions audiovisuelles. La Ville Lumière est en effet très appréciée des cinéastes et autres publicitaires… ce qui ravit la maire de la capitale. "En 2017, il y a eu une hausse de 17% des tournages de films, de séries et publicités. Cela représente 11000 réalisations en tout, soit 5500 jours de tournage par an : c'est-à-dire, en moyenne, 15 par jour. C'est énorme !".

L'édile a confié également une anecdote sur le dernier opus de Mission Impossible, dont plusieurs scènes ont été tournées dans la capitale française. Un choix qui aurait été voulue par la star du film, Tom Cruise himself. "Il m'a confié que le tournage avait failli se tenir à Berlin, car à Hollywood, des professionnels lui avaient déconseillé de venir à Paris après les attentats. Il m'a dit : 'Madame, j'ai choisi Paris pour cette raison : pour montrer que c'est là qu'il faut être'"

Anne Hidalgo se permet, par ailleurs, de donner un scoop. "Paris sera la star de la prochaine série Netflix" affirme-t-elle lors de cette interview. En 2015, la plateforme américaine de streaming avait déjà lancé une production française, avec Marseille.

Lu sur Télé 7 Jours

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !