A 57 ans, un homme est condamné à quitter le domicile familial | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
A 57 ans, un homme est condamné à quitter le domicile familial
©Allo ciné

Tanguy

A 57 ans, un homme est condamné à quitter le domicile familial

L'homme vivait encore à Beauvais chez ses parents et doit aujourd'hui quitter le nid après avoir "frappé sa mère".

Il habitait chez ses parents depuis 57 ans. Ses parents, 90 ans et 83 ans n'avaient jamais réussi à le mettre à la porte. Le 22 juillet dernier, la justice avait été alertée par la voisine de la famille après qu'elle a entendu des cris et constaté que le fils avait frappé ses parents. Ce qu'il aurait fait régulièrement depuis des années.

Il a reconnu avoir frappé sa mère qui ne repassait apparemment pas ses chemises assez vite. Son père, qui aurait voulu s'opposer au méfait, aurait reçu plusieurs coups dans les jambes. 

Jugé le 18 août, on lui a donc intimé l'ordre de rejoindre son ancien domicile. Une décision qui l'a particulièrement touché. «Je suis perdu. Ne pas rentrer, c'est une sanction plus dure que la prison pour moi», a-t-il déclaré. Un cas qui ne va pas sans rappeler celui de Tanguy dans le film éponyme d'Etienne Chatiliez. Avec quelques années en plus.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !