Face aux manifestations contre le pass sanitaire, Jean-Luc Mélenchon reste prudent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon
©BORIS HORVAT / AFP

Coronavirus

Face aux manifestations contre le pass sanitaire, Jean-Luc Mélenchon reste prudent

Candidat à la présidentielle, il ne veut pas passer pour anti-vaccin tout en ne froissant pas les opposants au pass sanitaire

Le 31 juillet dernier dans la nuit, après avoir constaté le succès de la marche, le leader des Insoumis a donc exprimé une forme de soutien. «Les marches de ce samedi doivent être comprises et respectées, a-t-il écrit sur Twitter. Le passe sanitaire est une fausse bonne idée. Un contrôle généralisé absurde, incohérent et dangereux par l’illusion de protection qu’il répand.» Chacun de ses mots est choisi au trébuchet pour ne donner aucun argument à ceux qui pourraient l’accuser d’être antivax, mais sans effaroucher ces derniers en pleine précampagne présidentielle remarque Le Figaro.

La position officielle de son mouvement est claire. «L’ensemble des membres du groupe parlementaire de La France insoumise est vacciné ou en voie de vaccination. Je le suis moi-même. Pour autant, notre groupe est opposé, comme l’OMS, à la vaccination obligatoire», a-t-il expliqué le 16 juillet ajoute Le Figaro.

Jeudi dernier, Jean-Luc Mélenchon a jugé «très décevante» la décision du Conseil constitutionnel, qui «ne protège aucune des libertés menacées par le passe sanitaire». De quoi encourager ceux des militants et sympathisants de son parti, prêts à descendre dans la rue constate Le Figaro.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !