Bono s'excuse après des accusations de harcèlement dans son ONG | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Bono s'excuse après des accusations de harcèlement dans son ONG
©Christopher Polk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

"Furieux"

Bono s'excuse après des accusations de harcèlement dans son ONG

Le chanteur irlandais se dit "furieux" et "désolé" de la situation.

Voilà qui fait mauvais genre… Le chanteur du groupe U2, Bono, a dû présenté ses excuses, après des accusations de harcèlement et de mauvais traitements au sein de l'ONG ONE, qu'il a cofondée. Une salariée basée à Johannesburg (Afrique du Sud) aurait, par exemple, été rétrogradée pour avoir refusé les avances d'un député tanzanien.  

"Nous sommes vraiment désolés. Je déteste le harcèlement, je ne peux pas supporter ça", a déclaré Bono dans un communiqué. "Le harcèlement des personnes les plus pauvres dans les endroits les plus pauvres en raison de leur condition est la raison pour laquelle nous avons établi ONE. Donc la découverte en novembre dernier d’allégations graves et multiples de harcèlement dans notre bureau de Johannesburg a ébranlé et rendu furieux le conseil de ONE et moi-même". Le chanteur a décidé de rencontrer les victimes pour s'excuser "personnellement" auprès d'elles.

L'ONG ONE travaille contre la pauvreté et les maladies en Afrique.

Lu sur LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !